Comment le prend-on en charge?

En plus des médicaments et des autres traitements, il existe de nos jours plein de façons de vous aider à prendre en charge les symptômes du TDAH.

Alimentation et Activité physique

Alimentation

Aucun lien n’a été établi entre l’alimentation et le TDAH, mais on sait qu’une mauvaise alimentation peut nuire à l’attention et aux capacités fonctionnelles. Votre médecin ou votre diététiste peut vous donner des conseils pour faire de bons choix alimentaires. Le guide alimentaire canadien est aussi un bon point de départ.

Ce n’est pas seulement ce que vous mangez

Une saine alimentation ne dépend pas seulement des aliments que vous mangez. Il faut aussi savoir où, quand, pourquoi et comment vous mangez. Les personnes atteintes de TDAH ont souvent de la difficulté à atteindre un équilibre dans leurs vies. La préparation des repas, l’élaboration et le respect de listes d’épicerie et la prise de repas aux mêmes heures offrent un cadre prévisible et ordonné qui peut les aider.

Activité physique

Faire de l’exercice régulièrement peut aider à :
  • réduire le stress et la frustration
  • améliorer l’attention
  • augmenter le taux d’endorphines
    (des substances chimiques qui donnent une sensation de plaisir)
  • améliorer l’humeur
  • rétablir un sentiment de bien-être
Conseils pour commencer à bouger!

Faites des activités que vous aimez. Essayez différents types d’activités pour trouver celles qui vous plaisent. Vous êtes plus susceptible de continuer à faire une activité que vous aimez!

Faites-en une habitude. Engagez-vous à faire de l’exercice le matin, avant que d’autres distractions s’emparent de vous. Ou prenez l’habitude d’aller au gym après le travail, avant de rentrer à la maison. Faites-les avec un ami pour maintenir votre motivation et rendre l’activité physique plus agréable!

Déconnectez. Limitez votre temps d’écran. Vivre dans un monde virtuel vous empêche d’atteindre vos objectifs dans le monde réel.

Hygiène du sommeil

Hygiène du sommeil

Les problèmes de sommeil sont très courants chez les personnes atteintes de TDAH. Ils font aussi partie des effets indésirables des médicaments contre le TDAH. Si vous manquez de sommeil, vous pourriez avoir plus de difficulté à vous concentrer et à rester maître de vos émotions et comportements. Le manque de sommeil peut également nuire à la mémoire et au rendement scolaire ou professionnel.

Conseil pour avoir une bonne nuit de sommeil

  • Évitez la caféine, l’alcool, la nicotine et toute substance chimique
    qui nuit au sommeil le soir.
  • Assurez-vous que votre chambre est sombre, fraîche et tranquille.
  • Adoptez une routine relaxante avant le coucher, comme prendre un bain
    et lire un livre pour habituer votre cerveau à se coucher à une certaine heure.
  • Évitez de faire de longues siestes pendant le jour, surtout en fin d’après-midi,
    car cela peut nuire au sommeil la nuit.
  • Évitez d’utiliser des appareils électroniques avant de vous coucher et ne les
    gardez pas dans votre chambre.
  • Assurez-vous de faire de l’activité physique pendant la journée,
    de préférence à l’extérieur.